Du 12 février au 12 mai 2019, un dispositif de concertation, structuré de différents temps de rencontres et moments d’échanges, est déployé. Le nombre et la diversité des modes de participation permettent à un large public de participer. Le site web offre une plate-forme d’information et de contribution au grand public tout au long de la concertation.

Participez en ligne

Durant toute la phase de concertation, et afin de permettre la participation de tous, le public est invité à exprimer son avis sur le projet directement sur ce site internet. Plusieurs thématiques sont proposées afin de couvrir l’ensemble des aspects du projet. Le Groupe ADP s’engage à formuler un retour aux avis appelant une réponse. Pour formuler un avis en ligne, cliquez ici

Venez nous rencontrer

Une série de réunions publiques

Une dizaine de réunions publiques est prévue, chacune dans une ville différente du périmètre de la concertation. Deux réunions d’ouverture au début du mois de février 2019, deux réunions au cours des deux mois suivants de la concertation, et une réunion en fin de période ont d’ores et déjà été programmées, à Gonesse, à Aulnay-sous-Bois, à Saint-Soupplets, à Eaubonne et au Mesnil- Amelot. Quatre à cinq réunions publiques supplémentaires sont en cours de programmation, et viendront densifier l’agenda des trois mois de concertation.

En présence de représentants du Groupe ADP, ces réunions publiques permettent une présentation générale du projet au public et la possibilité de l’aborder sous tous les angles.

Les enjeux et caractéristiques du projet, ses marges de manœuvre, les thèmes soumis à la concertation, ainsi que le déroulé et l’impact du chantier, sont présentés et peuvent être questionnés par le public.

Des ateliers pour des publics ciblés : riverains, salariés et jeunes

La concertation préalable est structurée autour de plusieurs ateliers adressés à différents publics spécifiques : des ateliers pour les riverains ou le grand public dans plusieurs villes du territoire, au moins un atelier pour les salariés de la plate-forme qui aura lieu sur site et au moins deux ateliers adressés spécifiquement aux jeunes du territoire. Cinq ateliers seront organisés où l’ensemble des thématiques seront abordées et un autre atelier sera exclusivement réservé au sujet de l’accessibilité de la plateforme. Chaque atelier est organisé de façon adaptée pour chacun des publics ciblés, en fonction des thèmes traités et des modes de participation. Le jeune public correspond à la tranche d’âge 16-25 ans, et est composé de deux groupes d’étudiants volontaires issus de deux établissements universitaires du territoire.

Sous forme de temps de travail privilégié, les ateliers ont pour objectif de favoriser la réflexion collective et l’échange constructif. En petits groupes de travail encadrés, ils permettent d’approfondir plusieurs axes du projet et d’apporter certaines suggestions. Le déroulé, lieu et le thème de chaque atelier correspond au public ciblé, afin de produire les contributions qualitatives et pertinentes, utiles au projet.

Le dispositif de participation des passagers : photo participatif en ligne et stand d’information

Le Groupe ADP a souhaité mettre en place un dispositif s’adressant tout particulièrement aux passagers aériens de la plate-forme Paris-Charles de Gaulle, nationaux mais également internationaux. De façon à toucher la cible la plus élargie possible, nous avons imaginé un dispositif de participation en deux étapes : une étape digitale et une étape in situ.

Au cours des mois de mars et d’avril, plusieurs stands d’information pour les passagers sont présents dans les terminaux CDGE et CDGA. Ils permettent de porter le projet à leur connaissance, et de les informer sur les façons dont ils peuvent participer à la concertation préalable.

Les passagers aériens, français ou étrangers, ont également la possibilité de participer à la concertation à travers un dispositif de « photo participatif », permettant de passer outre la barrière de la langue. Se déroulant sur l’ensemble de la durée de la concertation, les passagers usagers de la plate-forme Paris-Charles de Gaulle, sont invités à prendre des photos au sein de celle-ci, ou dans d’autres aéroports visités à travers le monde, de ce qu’ils apprécient ou pas dans un aéroport (en termes de services, d’aménagements, de fonctionnement, de commodités). Concrètement, les passagers publient leurs photos sur les réseaux sociaux du Groupe ADP à disposition du projet Terminal 4. Ces contributions visuelles sont traitées au même titre que l’ensemble des autres contributions issues des différents modes de participation.

Des balades immersives sur site

Deux visites sont organisées sur le site de la plate-forme Paris-Charles de Gaulle afin de donner à voir la zone d’emprise du futur Terminal 4. Au plus près du terrain, elles permettent aux participants de pré-visualiser le projet sur le terrain.

En immergeant les participants sur le lieu du projet, elles leur fournissent une vision concrète des enjeux et des caractéristiques de celui-ci. Encadrées et en présence des maitres d’ouvrages, ces visites apportent aux participants des clés de compréhension du projet, et leur permettent de poser les questions qu’ils souhaitent.

Des cafés participatifs

Dans plusieurs villes du territoire, des moments d’échanges conviviaux sur le projet du Terminal 4 sont organisés sous forme de « café participatif », à chacun des mois de la concertation. Pendant un jour de marché, sous forme de temps de rencontre informelle, les passants – habitants du territoire – sont invités à venir prendre un café, consulter des documents d’information sur le projet et échanger avec les personnes sur place. Ce cadre moins formel permet de recueillir des avis et une parole plus ouverte et libérée, et de mobiliser des publics différents.

Un stand participatif

Pour préparer la concertation, un bus participatif a sillonné le territoire environnant de la plate-forme. Fournissant des éléments d’information sur le projet, il offrait également la possibilité aux riverains, aux passants, de donner leurs avis sur celui-ci.

Pendant la concertation, en février, une démarche comparable avec un stand participatif est engagée. Le parcours touche de nombreuses communes du territoire pour aller à la rencontre des habitants, échanger avec eux au plus près de leur quotidien. Les riverains peuvent ainsi s’informer sur le projet avec les divers documents à disposition, échanger avec les personnes sur place et donner leurs avis.

Retour sur la phase de préparation à la concertation

D’octobre à novembre 2018, une démarche de préparation à la concertation s’est déroulée sur le territoire. Adressée aux acteurs institutionnels locaux ainsi qu’aux habitants, elle s’est structurée autour de quatre dispositifs principaux :

  • La tournée d’un bus participatif qui est allé à la rencontre des riverains sur les marchés, les sorties de gares ou de RER, pour les informer de la concertation et prendre connaissance de leurs attentes.
  • Une tournée animée par une soixantaine d’ambassadeurs volontaires du Groupe ADP.
  • Une sensibilisation au projet et à la présence du bus à travers le boitage de 380 000 dépliants de présentation du Terminal 4 et des cartes T permettant d’adresser les sujets à débattre pendant la concertation préalable.
  • Des ateliers thématiques de réflexions et de travail adressés aux acteurs institutionnels locaux ayant permis de mieux cadrer les thèmes prioritaires à proposer pendant la concertation.
Qu'est ce qu'une concertation ?
en savoir plus
Quand venir nous rencontrer ?
en savoir plus